Portefeuille

Reporting mars 2013

Le mois de mars a enfin enrayé cette insolente hausse du marché parisien, qui commençait à nous agacer tant nous estimions qu’elle était artificielle et infondée. Les dernières nouvelles des fronts chypriote, italien et espagnol, que les financiers semblaient avoir oubliés, ont ramené les investisseurs à la réalité. Nous ne pouvons que nous en réjouir, même si nos portefeuilles européens en ont beaucoup souffert. L’ensemble de nos portefeuilles progresse de 0,17% contre un CAC40 en hausse de 0,23%.

Mégots de cigare PEA : – 2,14%. Tout comme le mois précédent, les net-net européennes n’ont pas été à la fête ce mois-ci non plus. De plus, notre aventure dans Pursuit Dynamics, avec les dramatiques erreurs dans les passages d’ordres que nous avons effectués, nous a coûté très cher. Nos trois cycliques Eramet, Aperam et Arcleor pâtissent d’une conjoncture toujours difficile, et dont la sortie ne semble pas imminente. Profitant d’un allègement de notre ligne Altamir Amboise, et de prix devenus très attractifs de certaines valeurs de notre watchlist, nous avons renforcé ou acquis des titres de Gévelot, Accès Industrie et Prodware.

Rendement PEA : – 1,23%. La montée du titre Sanofi n’a pas réussi à contrer la baisse de Mersen. Notre valeur préférée de ce portefeuille, BNP Paribas, a été la victime collatérale de la crise chypriote. Malheureusement, le titre n’est plus à un cours d’achat… Toujours avec beaucoup de liquidités, nous attendons une baisse plus significative des marchés pour nous positionner.

Mégots de cigare US : + 4,85%. Ce portefeuille a encore fait des miracles ce mois-ci, porté par une baisse appréciable de l’euro face au dollar et quelques bonnes surprises comme semiLEDS et Phillips 66. Plusieurs de nos titres sont d’ailleurs très proches de leur valeur intrinsèque et nous avons passé plusieurs ordres de vente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *