Analyse

Sumiken Mitsui Road

Code : 1776
Cours au jour de l’analyse : 784 ¥
Flottant : 39,3%

Sumiken Mitsui Road est – comme son nom l’indique – spécialisée dans la construction et l’entretien de routes, exclusivement au Japon. Elle développe une activité complémentaire (pour 17% de ses ventes) de fabrication et vente de matériaux de construction.

1. Une bonne santé financière

Un bilan qui s’améliore d’année en année.

2. Une panne de croissance mais toujours une bonne rentabilité

L’effritement continu du chiffre d’affaires n’empêche pas la société de dégager de plus en plus de bénéfices, comme si les dirigeants s’étaient concentrés sur la marge au lieu de la croissance (une stratégie à laquelle j’adhère). En conséquence on constate une forte et régulière progression de la VANT (de 13,5% par an) et de la trésorerie nette de dettes financières (de près de 8% par an). Cette société crée vraiment de valeur pour l’actionnaire.

La société est rentable sur ces six dernières années au moins, avec une tendance à l’amélioration au fil des années :

Compte tenu d’une colossale trésorerie (voir le paragraphe suivant), j’ai calculé le ROA *, c’est-à-dire le taux de rentabilité sur actifs nets de trésorerie. Cela me permet d’avoir une idée plus précise de la rentabilité des actifs qui « travaillent ». On constate que le ROA * augmente peu ou prou avec la trésorerie, ce qui est logique et rassurant. On atteint 15% en 2019, ce qui est excellent.

3. Une forte génération de trésorerie

La société rachète de la dette (elle n’a plus de dettes financières depuis 2019) mais investit peu. Je ne rappelle pas les commentaires à ce sujet déjà écrits dans d’autres résumés d’analyses. Mais il est certain que si peu d’investissement permet à court terme de remplir facilement le matelas de billets :

Logiquement, la capacité d’autofinancement nette de capex et le flux de trésorerie libre sont élevés et en croissance :

Au final, après toutes ces années de thésaurisation, la trésorerie nette de dettes financières représente 130% de la capitalisation !

Conclusion – Voici une énième société opérant dans le secteur de la construction, à croire que le marché redoute un coup de froid sur le secteur pour bientôt. Il a certainement raison, mais l’historique de rentabilité de la société, ainsi que la colossale trésorerie rassurent. Cependant, Sumiken Mitsui Road se démarque agréablement de ses consœurs par un poste Créances modeste (seulement 27% des actifs), ce qui vient renforcer mon opinion positive sur ce dossier.
Pour ce qui est de la valorisation, je considère d’abord que la société n’a pas besoin de posséder d’autant de trésorerie pour faire tourner son activité, et qu’elle pourrait en retourner une très large partie aux actionnaires (sous forme de dividende exceptionnel, ou de rachat d’actions), ou racheter un concurrent, ou investir dans des placements comme le font d’autres sociétés. Et quand bien même une période de disette survenait suite à cette fonte de la trésorerie, avec des taux d’emprunt aussi faibles que ceux en vigueur au Japon, la société ne serait vraiment pas en danger. Je considère donc une éventuelle distribution de la trésorerie du même montant que le cours, soit 784 ¥comme base de départ. Ensuite, les actifs nets de trésorerie rapportant 15% par an, la société doit avoir un PER de 15. Ce qui donne comme objectif 784 ¥ + 1 729 ¥ = 2 513 ¥, soit un potentiel de + 220%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 + = 46